Neuchâtel

Effet boule de neige chez Smood?

Après celui d’Yverdon, le personnel de Smood à Neuchâtel a décidé de débrayer à son tour. D’autres villes pourraient suivre en Romandie. Unia pointe du doigt Migros.
Grève chez Smood à Neuchâtel 1
Les salarié·es ont mené une action dans le centre-ville de Neuchâtel jeudi en fin d’après-midi. SERGE GNOS
Conditions de travail

Une majorité du personnel de la chaîne de livraison de repas à domicile Smood à Neuchâtel, partenaire stratégique du grand distributeur Migros, fait grève depuis la fin de la semaine dernière. Raison invoquée: «De gros problème de planification et de rémunération.» Le mot d’ordre a été donné jeudi en assemblée générale, a communiqué le lendemain le syndicat Unia qui accompagne le mouvement. Pour faire entendre leur cause, les salarié·es concerné·es

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion