Genève

Peines réduites pour les cyclistes de la Critical Mass

Le Tribunal de police confirme la culpabilité de cinq participant·es amendé·es lors de la Critical Mass genevoise de juin 2020, mais réduit leur peine.
Peines réduites pour les cyclistes de la Critical Mass
Plusieurs manifestant·es à vélo étaient réuni ·es, en août, à Genève, devant le poste de Police de la Place Bourg-de-Four, avant de se déplacer devant le palais de justice, afin de soutenir des participant·es de la critical mass appelé· es à comparaitre devant le Tribunal de police de Genève. KEYSTONE
Justice

Le Tribunal de police confirme la culpabilité des cinq cyclistes amendé·es dans le cadre de leur participation à la Critical Mass de juin 2020 (notre édition du 17 août 2021). S’il estime que les sanctions infligées aux manifestant·es sur la base d’infractions constatées à la circulation routière et d’un refus d’obtempérer sont légitimes, il concède une réduction importante – jusqu’à 80% – sur le montant des peines infligées. La défense,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion