Genève

«Personne n’est au-dessus des règles»

Mardi, le procès en appel de l’«affaire Maudet» s’est poursuivi avec le réquisitoire du Ministère public. Il réclame des peines plus lourdes et une extension des infractions retenues.
«Personne n’est au-dessus des règles»
le procureur Stéphane Grodecki a justifié l’appel du Ministère public contre Pierre Maudet. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Justice

«Recevoir un cadeau a une influence quand on exerce la plus haute fonction publique. On ne peut se croire au-dessus des règles parce qu’on pense qu’on sera reconnaissant mais jamais redevable.» Mardi après-midi, au deuxième jour du procès en appel de l’«affaire Maudet», le procureur Stéphane Grodecki a déployé un réquisitoire visant, d’une part, à contester l’acquittement général demandé par les quatre accusés ayant recouru et, d’autre part, à justifier

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion