Vaud

L’égalité s’enracine à l’université

Pour Carine Carvalho, il faut encore plus de femmes professeures pour un changement structurel.
L’égalité s’enracine à l’université
Carine Carvalho ajoute de nouveaux défis pour le Bureau de l’égalité de l’Université de Lausanne. KEYSTONE
Monde académique

Le Bureau de l’égalité de l’Université de Lausanne existe depuis vingt ans. Les défis ont évolué avec le temps. Si le combat pour une présence importante de femmes professeures reste important, le bureau s’est aussi ouvert à d’autres enjeux, tels que les discriminations raciales ou les questions LGBTIQ. Le point avec Carine Carvalho, déléguée à l’égalité. Vous êtes la troisième déléguée à l’égalité à l’Université de ­Lausanne (Unil). Vingt ans, c’est

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion