Neuchâtel

Planification hospitalière: une copie à revoir

Le Tribunal administratif fédéral conclut que la plupart des critères retenus par le gouvernement neuchâtelois pour l’évaluation des candidatures ne sont pas conformes au droit fédéral.
Planification hospitalière: une copie à revoir
Dans le cadre de sa planification hospitalière pour les années 2016 et suivantes, le canton avait confié à Swiss Médical Network, qui contrôle l’hôpital de la Providence, à Neuchâtel (photo), et la clinique Montbrillant, à La Chaux-de-Fonds, une partie seulement des prestations revendiquées par le groupe privé. KEYSTONE/ARCHIVES
Hôpitaux

Le Tribunal administratif fédéral (TAF) a admis le recours déposé par Swiss Medical Network (SMN) contre la planification hospitalière 2016-2022 du canton de Neuchâtel. Les deux parties ont indiqué lundi envisager d’examiner ensemble les meilleures suites à donner à cet arrêt dans l’intérêt de la population notamment. Dans le cadre de sa planification hospitalière pour les années 2016 et suivantes, le canton avait confié à SMN, qui contrôle l’hôpital de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion