Musique

Le Romandie renaît (presque) de ses cendres

Infiltrations d’eau et pandémie ont sonné la fermeture du club lausannois jusqu’à 2023. L’association qui le gère organise, depuis juillet, des concerts hors les murs.
Le Romandie renaît (presque) de ses cendres
Les Genevois·es barré·es de Barrio Colette, lors de la soirée Plateforme 10 x Le Romandie, le 14 août dernier. LE ROMANDIE / STEPHANE MILLET
Clubs

Le Covid avait déjà nettement fragilisé les salles de concerts et les clubs. Mais au Romandie, logé sous le Grand-Pont à Lausanne, la pandémie n’a été que la pointe émergée de l’iceberg. «En avril 2020, en pleine crise sanitaire, de grosses infiltrations d’eau, mais aussi des pierres qui commençaient à tomber à l’intérieur de la salle, l’ont rendu inexploitable», explique Loana Gatti, responsable communication du lieu. Impossible de rouvrir à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion