Genève

L’affichage commercial banni

Après un ardu parcours judiciaire, l’initiative «zéro pub» a été acceptée par le Conseil municipal de la Ville de Genève. L’exécutif doit élaborer un règlement d’ici trois mois.
L’affichage commercial banni
our le vert Philippe de Rougemont, «notre mode de vie fondé sur la surconsommation consume littéralement la Terre» (action anti-pub dans les rues de Genève en 2018, organisée par les militants liés à l'initiative Genève Zéro Pub et Libérons nos rues de la publicité commerciale). KEYSTONE
Ville de Genève

Plus de quatre ans après son aboutissement, l’initiative «Genève zéro pub, libérons nos rues de la publicité commerciale» a été traitée par le Conseil municipal de la Ville de Genève mardi soir. La majorité de gauche a imposé l’acceptation de ce texte (39 oui contre 30 non) contre l’avis de la droite et du Conseil administratif, pourtant aussi majoritairement à gauche, et qui proposait de rédiger un contre-projet. Spécificité du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion