Religions

«Ils ont falsifié l’étoile de mon père»

En juillet, l’étoile jaune a été détournée par des antivaccins. Notamment celle que porta autrefois Albert, père d’un historien spécialiste de l’antisémitisme.
«Ils ont falsifié l’étoile de mon père»
Mai 1944, personnes déportées portant l’étoile jaune à leur arrivée au camp de concentration d’Auschwitz. KEYSTONE
France

Le mail, en provenance de Suisse, est arrivé dans l’après-midi du 17 juillet. Son auteur, Stéphane Koch, voulait alerter d’une «manipulation de l’image de l’étoile jaune dans le cadre d’une campagne d’opposants à la vaccination». Il s’adressait à l’historien et essayiste Marc Knobel, spécialiste de l’antisémitisme et de sa diffusion sur les réseaux sociaux, car «ce montage» était, d’après ses recherches, une falsification de «l’étoile jaune portée par le père

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion