Neuchâtel

Le Phare lâche les amarres

Renommé Le Phare, Festi’neuch débute jeudi aux Jeunes-Rives en format réduit. Et pour ressouder les liens.    
Le Phare lâche les amarres
Au programme de Festi’neuch, rebaptisé pour l’occasion Le Phare, des ensembles et artistes du cru et des découvertes, chanson, rock, punk, rap. AMR
Festival

Un Festi’neuch format de poche avec vue à 180 degrés sur un lac de Neuchâtel redevenu moins houleux. Et sur un sol moins spongieux qu’il y a deux semaines lors des crues. «Les arbres vont tenir debout sur le site, nous a confirmé récemment le service communal des parcs et promenade», rassure Antonin Rousseau, programmateur et directeur. Après avoir tutoyé des audiences de 50 000 spectateurs·trices lors des dernières éditions,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion