Genève

Figure de proue des coronasceptiques privée d’enseignement

Mise sous enquête administrative, Chloé Frammery ne reprendra pas ses fonctions à la rentrée.
Egérie des complotistes romands privée d’enseignement
Chloé Frammery avait reçu un blâme pour s’être affichée avec l’humoriste français Dieudonné, condamné récemment à Genève pour ses propos négationnistes. KEYSTONE
Enseignement

L’enseignante coronasceptique Chloé Frammery ne retrouvera pas ses élèves à la rentrée, malgré la fin de son année sabbatique. Elle a été mise sous enquête administrative a révélé jeudi blick.ch, se basant sur une vidéo repérée sur le web. Filmée à la sortie d’une audition menée par le Département de l’instruction publique en juin dernier, l’égérie complotiste y affirme avoir été suspendue. Des propos confirmés par la principale intéressée et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion