Genève

Le PAV, un enjeu climatique

Dans le cadre du réaménagement du nouveau quartier Praille-Acacias-Vernets, le canton et la Ville ont lancé la concertation publique sur la remise à ciel ouvert de deux cours d’eau, l’Aire et la Drize.
Le PAV, un enjeu climatique
Actuellement, l'Aire (photo, en amont, près de Lully) et la Drize cheminent à travers le PAV sous terre. L'idée sera de les remettre à ciel ouvert et d'aménager des espaces publics le long de leurs rives. KEYSTONE/ARCHIVES
Aménagement

Pour le canton et la Ville de Genève, le réaménagement du PAV (Praille-Acacias-Vernets) est une opportunité unique pour réaliser des espaces publics qui répondent aux enjeux de la dérive climatique. Mardi, la concertation liée au projet de remise à ciel ouvert des deux rivières que sont l’Aire et la Drize a été lancée. Actuellement, les deux cours d’eau, qui se jettent dans l’Arve, cheminent à travers le PAV sous terre.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion