Scène

Quand les marionnettes nous font de l’œil

Isabelle Matter compose le menu de sa sixième année à la tête des Marionnettes de Genève.
Quand les marionnettes nous font de l’œil
Hen, en septembre au TMG. C. Raynaud de Lage
Théâtre

Quel objet symboliserait durablement la résilience face à la pandémie de Covid-19? Peut-être les yeux, l’organe du regard qui aura réuni pendant des mois les gens qui guettaient un signe de proximité avec les autres. Ces yeux, que l’on soigne tant dans la facture des marionnettes, attirent l’œil sur les affiches de la graphiste Silvia Francia pour le Théâtre des Marionnettes de Genève (TMG). C’est sous ce signe de lien

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion