Genève

Une victoire et une défaite pour de Marcellus

Le militant contestait des amendes reçues pour deux actions climatiques différentes qui ont eu lieu fin 2018
Un militant historique jugé
Olivier de Marcellus contestait deux ordonnances pénales pour avoir, selon le Service des contraventions, organisé en 2018 deux manifestations non autorisées. JPDS
Justice 

C’est une double décision de justice que vient de recevoir Olivier de Marcellus. Une victoire et une défaite pour ce militant climatique qui contestait des amendes reçues pour deux actions différentes, qui ont eu lieu fin 2018. Dans l’un des cas, il s’agissait d’une «ballade festive» où un quinzaine d’activistes vêtu·es en pères et mères Noël ont distribué des «bons pour changer de planète» aux passant·es. Le tribunal a retenu

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion