Vaud

Migration et police,«un binôme complexe»

A Savatan, les aspirantes et aspirants policiers reçoivent une formation sur la migration. Reportage.
Migration et police
A l’académie de Savatan, aspirants et aspirantes de police suivent une journée de sensibilisation à la migration et à l’interculturalité, donnée par l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (Osar). JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Police

Arrivée au «Quai des Orfèvres», un bunker creusé dans la roche sur le site de l’Académie de police de Savatan. C’est ici, dans une salle au fond d’un long couloir souterrain que des aspirants et aspirantes de police suivent ce mercredi matin une journée de sensibilisation à la migration et à l’interculturalité, donnée par l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (Osar). Migrant et police, un «binôme complexe» écrivait l’Académie de police

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion