Cinéma

Un père en perdition

Adaptant sa propre pièce avec brio, le Français Florian Zeller offre un rôle crépusculaire à Anthony Hopkins dans The Father.
Un père en perdition
ELITE FILM
Film

Jeune prodige du théâtre français, le dramaturge Florian Zeller porte à l’écran sa propre pièce, Le Père (2012), portrait d’un vieil homme atteint de la maladie d’Alzheimer. Avec Sir Anthony Hopkins dans le rôle-titre, taillé pour les Oscars. The Father en a d’ailleurs obtenu deux, et autant de BAFTA britanniques, dans les catégories meilleur acteur et meilleur scénario. Bref, on voyait venir un film de prestige, entièrement dédié à la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion