Genève

L’urgence climatique traduite en un plan

Genève vise une réduction de 60% des gaz à effet de serre d’ici 2030 et la neutralité en 2050. Objectifs ambitieux, mais les mesures sont plus incitatives que contraignantes.
L’urgence climatique traduite en un plan
Le Conseil d’Etat in corpore a présenté mercredi une nouvelle version du plan climat cantonal. Celui-ci doit répondre à l’urgence climatique décrétée en 2019 par l’exécutif, mais aussi prévoir des adaptations aux changements climatiques auxquels le canton est déjà exposé. KEYSTONE
Climat

Dix ans pour réduire de 60% les émissions de gaz à effet de serre du canton, vingt de plus pour atteindre la neutralité carbone en 2050. Le Conseil d’Etat genevois in corpore a présenté mercredi une nouvelle version du plan climat cantonal. Plus ambitieux que celui de 2015, il doit répondre à l’urgence climatique décrétée en 2019 par l’exécutif, mais aussi prévoir des adaptations aux changements climatiques auxquels le canton

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion