Genève

Sauver l’apprentissage, travail de Sisyphe

Plusieurs mesures sont reconduites pour éviter une chute des contrats d’apprentissage. L’adjudication de marchés publics limités ira en priorité aux entreprises formatrices.
Sauver l’apprentissage, travail de Sisyphe
Anne Emery-Torracinta a annoncé la reconduction de mesures prévues au départ uniquement pour 2020. «La crise n’est pas derrière nous.» JPDS
Formation

«Répondre au manque de places d’apprentissage et de main-d’œuvre qualifiée à Genève est un véritable défi», a déclaré mardi Anne Emery-Torracinta. La cheffe de l’Instruction publique présentait les mesures pour encourager les entreprises à devenir formatrices ainsi qu’une analyse du Service de recherche en éducation (Sred). Celle-ci rappelle le contexte particulier du canton, qui, avec 1,7% d’emplois occupés par des apprenti·es contre 4,7% en moyenne suisse, connaît le taux le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion