Scène

Aurélia Thierrée, identité multiple

Comédienne et ­circassienne, la petite-fille de Chaplin se transforme à vue d’œil dans Bells and Spells, à l’affiche du Théâtre de Carouge.
Aurélia Thierrée, identité multiple
Aurélia Thierrée, amazone montant un dinosaure en bois dans "Bells et Spells". LUCIE JANSCH
Portrait

Son arrière-grand-père s’appelle Eugene O’Neill et son grand-père, Charlie Chap­lin. Dans cette filiation de prestige, qui réunit le drame et la comédie, Aurélia, 50 ans, fille de Victoria Chaplin et de Jean­-Baptiste Thierrée, trouve sa place de comédienne et de circassienne. On pourrait penser que ses aïeux, stars mondiales du théâtre et du cinéma, lui facilitent la tâche, le succès étant souvent une affaire d’héritage. Mais Aurélia, elle, estime que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion