International

Près de 200 défenseur·euses des droits humains assassiné·es

Une ONG colombienne, Somos Defensores a dénoncé plus de 200 assassinats en 2020. C’est le pire bilan depuis 11 ans.
Près de 200 défenseur·euses des droits humains assassinés
"Ils nous tuent" est le slogan porté par cette manifestante de Bogota, dénonçant les actes violents commis par l'armée et les forces spéciales colombiennes à l'encontre des civil·es. KEYSTONE
Colombie

Près de 200 défenseurs des droits humains ont été tués en Colombie en 2020, a dénoncé jeudi une ONG locale. C’est le pire bilan de ces 11 dernières années. Depuis la signature des accords de paix avec la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) en 2016, le nombre d’assassinats a augmenté, mais durant la pandémie les défenseurs des garanties fondamentales «ont plus encore été laissés sans protection et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion