Neuchâtel

Quand la solidarité paie

Grâce à un immense mouvement d’entraide, une famille musicienne ukrainienne installée dans le Val-de-Travers vient d’obtenir un permis de séjour. Récit.
Quand la solidarité paie
Grâce au soutien de la population, la famille Ayvazov-Korolova, en Suisse depuis 2004, a enfin obtenu un permis de séjour. Elle fourmille désormais de projet pour faire rayonner la culture slave. JJT
Migration

En s’installant à Noiraigue, les Ayvazov-Korolyova s’étaient crus dans un conte, émerveillés par les impressionnantes falaises verticales. Après six ans de lutte pour rester en Suisse, ils avaient pourtant failli baisser les bras. C’était oublier le soutien de quelques bonnes fées… Car c’est un heureux dénouement que connaît la fable de cette famille musicienne ukrainienne russophone. Elle vient d’obtenir le renouvellement de son permis de séjour. Elle pourra rester au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion