Neuchâtel

Le PLR crée la surprise

Grâce à un excellent résultat du PLR au premier tour, le gouvernement neuchâtelois pourrait basculer à droite. Deux femmes sont en bonne position pour se hisser au château.
A Neuchâtel, le PLR en tête
Alain Ribaux, Laurent Favre, Crystel Graf, du Parti Parti libéral-radical, PLR, de gauche à droite, marchent dans la rue lors du premier tour des élections cantonales neuchâteloises le dimanche 18 avril 2021. KEYSTONE/Jean-Christophe Bott
Elections cantonales neuchâteloises

Alors que l’électorat libéral-radical dégringole partout en Suisse, Neuchâtel fait exception. On parle désormais d’une vague bleue dans le canton. Le Parti libéral radical a créé la surprise dimanche lors du premier tour des élections au Conseil d’Etat en plaçant trois de ses candidat·es dans les cinq premières places. Le PS s’en est aussi bien sorti grâce à l’excellent score de ses trois prétendant·es. Les Vert·es ont en revanche essuyé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion