Économie

L’impôt sur les bénéfices vers le haut

Sous pression américaine, l’OCDE envisage de relever drastiquement le taux minimal. En Suisse aussi.
L’impôt sur les bénéfices vers le haut
Une impulsion déterminante pour augmenter l’imposition des sociétés a été donnée lundi par Janet Yellen, la secrétaire au Trésor des Etats-Unis. KEYSTONE
Fiscalité

Fière d’appliquer les taux d’impôts sur les bénéfices parmi les plus bas au monde, la Suisse risque de devoir abandonner cet avantage avant peu. Sous pression américaine, l’OCDE (­Organisation de coopération et de développement économiques, surnommée le «club des riches» dont la Suisse est membre) envisage sérieusement de fixer un taux d’imposition minimal global bien plus élevé que ceux que pratique l’écrasante majorité des cantons. Une impulsion déterminante a été

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion