International

Guerre civile redoutée en Birmanie

L’émissaire de l’ONU, la Suissesse Christine Schraner Burgener, a appelé le Conseil de sécurité à prendre des mesures pour éviter un bain de sang imminent.
Guerre civile redoutée en Birmanie
Manifestation contre le putsch militaire, jeudi 1er avril, à Mandalay. L'émissaire de l'ONU, Christine Schraner Burgener, a rappelé que 520 personnes avaient été tuées lors de la répression des manifestations contre le coup d'état. KEYSTONE
Birmanie

La Birmanie est confrontée à un risque «sans précédent» de «guerre civile», a déclaré mercredi l’émissaire de l’ONU Christine Schraner Burgener. La Suissesse a appelé le Conseil de sécurité à utiliser «tous les moyens» pour éviter une «catastrophe» et un «bain de sang». La Chine a rejeté l’idée d’imposer des sanctions. «Cela risque de se passer sous nos yeux et un échec à éviter une nouvelle escalade dans les atrocités

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion