Vaud

Privé·es d’aides pour s’être versés une avance?

Après des mois d’attente depuis le dépôt des dossiers d’allocation perte de gain, des restaurateurs et restauratrices ont reçu en retour un refus d’entrer en matière.
Privé·es d’aides pour s’être versés une avance?
KEYSTONE/Jean-Christophe Bott
Restauration

Douche froide pour les tenanciers et tenancières d’établissement. Alors que le parlement fédéral leur a accordé le droit à l’allocation pour perte de gain (APG) dans la mesure où leurs restaurants, bars et clubs sont fermés sur décision de l’autorité, les méandres de l’administration leur mettent encore des bâtons dans les roues. Après des mois d’attente depuis le dépôt des dossiers, certain·es ont reçu en retour un refus d’entrer en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion