Livres

Pas de retraite pour Rebus

Avec Le chant des ténèbres, Ian Rankin livre encore une fois un polar plein d’humanité où les personnages et le contexte social comptent autant que l’intrigue.
Pas de retraite pour Rebus
Polar

Paru en 1987 sous la plume de Ian Rankin, l’inspecteur John Rebus est l’un des personnages les plus attachants du polar contemporain, une sorte de Maigret écossais amateur de rock. Désormais retraité, l’ex-enquêteur d’Edimbourg est en plein déménagement lorsqu’il reçoit un appel de sa fille, avec qui il entretient une relation ­difficile. Celle-ci se fait du souci pour son compagnon disparu dans des circonstances troublantes. Et notre héros de parcourir

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion