Genève

Pas de bûches pour les artisan·es

En raison du Covid, le Conseil municipal de la Ville de Genève demande à l’exécutif d’exonérer d’amendes les véhicules mal parqués des artisan·es et des entrepreneur·euses.
Pas de bûches pour les artisan·es
L’objectif est d’exonérer les véhicules identifiables, ceux floqués au nom d’une société et non les particuliers ou véhicules banalisés. JPDS/IMAGE D'ILLUSTRATION
Ville de Genève 

Le Conseil municipal souhaite lever les contrôles de stationnement pour les véhicules d’entreprises et d’artisan·es pour ne pas davantage les plomber durant la crise du Covid. Mardi, la droite et le Parti socialiste ont fait passer une motion en ce sens de l’UDC Eric Bertinat, qui limite la mesure jusqu’à fin avril. Et ce contre l’avis des Vert·es, d’Ensemble à Gauche et du Conseil administratif. La motion aurait déjà dû

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion