Religions

L’«inclusivité», création protestante?

Si les pratiques épicènes sont apparues dans différents milieux féministes à la toute fin des années 1970, c’est à des théologiennes protestantes qu’elles doivent leur nom .
L’«inclusivité», création protestante?
«Proposer une traduction de la Bible adaptée à son époque est l’un des piliers de la Réforme», rappelle la théologienne Joan Charras Sancho. Ici, une page du livre de la Genèse, Bible de Gutenberg. WIKICOMMONS
Théologie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion