Genève

Le sexisme banni du parlement

Les député·es ont adopté un nouvel article de loi permettant au président du Grand Conseil de rappeler à l’ordre les auteurs d’actes sexistes ou portant atteinte à la dignité pendant les séances.
Le Parlement condamne le sexisme en son sein 1
Un pas qui va «dans le bon sens», a plaidé Françoise Nyffeler, d’Ensemble à gauche. KEYSTONE
Discriminations

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion