Scène

Libre et l’égale des hommes

La comédienne genevoise Rachel Cathoud est décédée à 75 ans. Cette femme ­d’esprit, indépendante et émancipée, a fait avancer la cause du féminisme. Ses héritières lui rendent hommage.
Libre et l’égale des hommes
La comédienne genevoise demeure une inspiratrice pour beaucoup de femmes, pas seulement artistes. DR
Théâtre

 La danseuse et chorégraphe genevoise Prisca Harsch a souvent évoqué la lignée de femmes dont elle est l’héritière. Ce n’est sans doute pas un hasard si l’ancienne programmatrice danse d’Antigel rejoint aujourd’hui le festival féminin et féministe Les Créatives en tant que directrice adjointe et programmatrice. C’est que Rachel Cathoud, sa tante, était une figure inspirante, qui a marqué ses proches autant que le monde artistique du bout du lac. 

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion