Scène

Retrouver les fondements de l’humanité

D’après une nouvelle de Vassili Grossman, Delphine Lanza et Dorian ­Rossel proposent un voyage philosophique et ­rêveur avec Madone.
Retrouver les fondements de l’humanité
Madone, un texte de Vassili Grossman mis en scène par le duo ­Lanza-Rossel. ROMAIN HUCK
Théâtre

Et si, face au malheur, la bonté humaine était la seule clé de notre survie? Telle est la question qui émerge de Madone, un spectacle à la fois récité, dansé et rêvé. Créé et mis en scène par Delphine Lanza et Dorian Rossel (Compagnie Super Trop Top) au Théâtre Forum Meyrin, il s’apprête à débuter une tournée romande. Au centre du spectacle, une double rencontre. D’abord, celle de Dorian Rossel

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion