Suisse

«Une situation plutôt bonne, mais encore fragile»

S’ils se réjouissent d’une légère tendance générale à la baisse, les représentants de la Task Force se disent préoccupés par la progression des variants. A Genève aussi, les autorités sanitaires restent sur le qui-vive.
«Une situation plutôt bonne, mais encore fragile»
Aujourd'hui, 220'000 personnes ont reçu une double dose, ce qui correspond à 2,5% de la population, a précisé Virginie Masserey. KEYSTONE
Coronavirus

«La situation épidémiologique est plutôt bonne dans son ensemble, bien qu’encore fragile», a déclaré vendredi devant la presse Virginie Masserey, cheffe du contrôle des infections de l’OFSP. La Task Force déconseille cependant les ouvertures trop rapides. Qu’il s’agisse de l’incidence sur 14 jours, du nombre de décès, des hospitalisations ou de l’occupation des lits en soins intensifs, tous ces indicateurs montrent une tendance à la baisse, parfois légère. Mais le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion