Économie

Une journée de panique

L’extension des restrictions pour prévenir l’épidémie de coronavirus fait craindre une récession globale.
Une journée de panique
C'était un lundi noir sur les bourses mondiales. KEYSTONE
Coronavirus

«Le ciel nous tombe sur la tête. Echappez-vous. Courez tant que vous le pouvez», écrivait dimanche un économiste de Wall Street dans une note adressée à ses clients et reproduite par l’agence Bloomberg. Le ciel s’est effectivement écrasé sur la tête des bourses mondiales, débouchant sur la pire journée depuis plusieurs années. Depuis les niveaux records de la mi-février, les indices boursiers ont perdu plus de 17%, effaçant en trois

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion