Vaud

La ville de Gland attaquée en justice

Deux assistants en sécurité publique de la commune de Gland, dont le licenciement est jugé abusif par les syndicats, ont ouvert une procédure en justice auprès du Tribunal d’arrondissement.
La ville de Gland attaquée en justice
En novembre dernier, Avenir Syndical avait exigé l'annulation des deux licenciements jugés anti-syndicaux et abusifs. LA CÔTE
La Côte

L’affaire éclate en novembre dans les médias. Deux fonctionnaires de l’équipe de six assistants en sécurité publique (ASP) que compte la commune de Gland sont suspendus, puis congédiés par les autorités locales. A ce moment-là, les quatre autres auxiliaires sont en arrêt maladie, annoncent alors les syndicats Avenir Syndical et SUD. Le motif de renvoi de leurs deux collègues est contesté. Les défenseurs des travailleurs expliquent que la municipalité justifie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion