International

Des perquisitions visent des journalistes et des militants

La police biélorusse a perquisitionné mardi vingt-cinq personnes, parmi lesquelles le président de l’Association bélarusse des journalistes, des responsables syndicaux et des militants associatifs. Les locaux du centre Viasna de défense des droits humains ont également été visés.
Des perquisitions visent des journalistes et militants
La police sortant du bureau de l'Association bélarusse des journalistes avec des document et des ordinateurs, le 16 février 2021, à Minsk. KEYSTONE
Bélarus

De multiples perquisitions ont visé mardi une vingtaine de journalistes, militants associatifs et syndicaux au Bélarus. Elles s’inscrivent dans le cadre d’une enquête sur le mouvement de contestation de 2020 réprimé par les autorités. Le pays a été le théâtre des mois durant de manifestations sans précédent contre la réélection en août du président Alexandre Loukachenko, sur fond d’accusations de fraudes électorales massives. Le régime a répliqué avec d’importantes vagues

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion