International

Tikhanovskaïa presse l’ONU de réagir

Vendredi, l’opposante et candidate à la récente présidentielle a appelé à une mission internationale et à des élections libres et équitables.
Tikhanovskaïa presse l'ONU de réagir
L'opposante bélarusse Svetlana Tikhanovskaïa a demandé à l'ONU à Genève aux Etats d'approuver une mission internationale de suivi sur les violations des droits de l'homme dans le contexte électoral dans ce pays. KEYSTONE/ARCHIVES
Bélarus

L’opposante et candidate à la récente présidentielle au Bélarus, Svetlana Tikhanovskaïa, demande aux Etats la «réaction la plus ferme» contre les abus. Vendredi à l’ONU à Genève, elle a appelé à une mission internationale et à des élections libres et équitables. «La situation au Bélarus demande une attention internationale immédiate», a affirmé par vidéo Mme Tikhanovskaïa, en exil en Lituanie après sa défaite contre Alexander Loukachenko à la présidentielle d’août

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion