Genève

Amendes pour mendicité suspendues

A la suite d’un arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme, le Ministère public genevois a suspendu l’application de l’interdiction de la mendicité.
Amendes pour mendicité suspendues 1
Le procureur général, Olivier Jornot, a décidé de suspendre une loi qu’il avait en grande partie rédigée lorsqu’il était encore député. JPDS
Justice

Les mendiants ne sont plus amendés à Genève. «Le procureur général a donné la semaine dernière des instructions à la police, au Service des contraventions et au Service de l’application des peines et mesures pour suspendre tout acte en lien avec l’article 11A LPG», soit l’interdiction de la mendicité, apprenait-on mardi dans la Tribune de Genève. Une information que nous a confirmée le Ministère public. La raison? La Cour européenne des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion