Suisse

Cancer des enfants: antidouleur manquant

Les enfants cancéreux vont être privés d’un médicament essentiel. Berne dit ne rien pouvoir faire.
Cancer des enfants: antidouleur manquant
Les traitements que doivent subir les enfants cancéreux sont pénibles et l’absence de cet antidouleur sera durement ressentie. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
Santé

 «Mon fils a beaucoup souffert durant la phase aiguë. C’était dur de le voir comme cela. Le médicament MST Continus suspension retard l’a aidé à supporter les douleurs», se rappelle Marianne*, mère d’un enfant atteint de leucémie. «Le MST était facile à doser. J’ai pu le lui administrer moi-même, sans assistance médicale. Grâce à cela, mon fils a pu rentrer plus tôt à la maison après son traitement à l’hôpital.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion