International

Une mine se fera sans Credit Suisse

Credit Suisse n’apparaît plus parmi les investisseurs d’une mine de cuivre qui empiétera sur le territoire des autochtones samis en Norvège. Une ONG applaudit.
Une mine se fera sans Credit Suisse
Les Samis élèvent notamment des rennes sur le territoire convoité pour la réalisation de ce projet minier. KEYSTONE-prétexte
Norvège

Aux yeux de la Société pour les peuples menacés (SPM), c’est un succès. En décembre, l’ONG apprenait que l’investisseur principal d’une mine contestée en Norvège ne passera plus par Credit Suisse (CS). Le groupe Nils Thrane était en relation d’affaires avec la banque suisse pour financer la société norvégienne Nussir ASA, qui prévoit d’extraire du cuivre au sein du territoire de la communauté autochtone samie, et de déverser les résidus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion