Livres

Secrètes racines

Tressant le destin de quatre femmes, Raluca Antonescu fait du jardin une métaphore de la transmission entre générations.
Secrètes racines
De Genève à la Patagonie, Inflorescence traverse un siècle qui a vu se transformer le lien à la nature. WIKIMEDIAS
Roman

Quand il y a plusieurs fleurs sur une tige, on parle d’inflorescence. Filant la métaphore, Raluca Antonescu entrelace avec délicatesse les trajectoires de quatre femmes entre 1911 et 2009 dans son troisième roman. Au sein de la nature, qu’elle soit sauvage ou ordonnée, chacune trouvera un jardin à la fois bien réel et secret qui lui permettra de s’enraciner et de se réapproprier sa vie. Après Sol, où la matière

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion