Livres

Toucher par le langage

Cette chronique littéraire a été écrite par une étudiante en Lettres de l’université de Genève, dans le cadre d’un atelier d’écriture animé par Magali Bossi et Natacha Allet.
Toucher par le langage
Roman

Le sanatorium, lieu de soin et de détente, n’a jamais paru aussi étrange. C’est dans l’un d’eux que nous entraîne l’autrice polonaise Barbara Klicka dans son dernier roman, à travers le regard de Kamila, une jeune femme de la ville obligée de suivre une cure dans la campagne polonaise. Au sein de l’établissement, la protagoniste s’accommode aux règles et se confronte à des êtres plus déroutants les uns que les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion