International

Fake news: les complotistes ont le cerveau tordu

A force de réflexions biaisées, notre cerveau peut-il se déformer? Et vice et versa? L’hypothèse méritait une étude sans circonvolution (lire aussi notre dossier spécial “Complots”) et une réponse sans détour.
Fake news: les complotistes ont le cerveau tordu
Le scanner a révélé un lobe frontal particulièrement emmelé (gros plan). PETER.NEWS
Science

A l’occasion d’un échange d’«amabilités» particulièrement virulent sur un réseau social entre un complotiste et un journaliste de notre rédaction, le premier a tenu un raisonnement particulièrement vexatoire: «C’est parce que votre journal reçoit des aides publiques qu’il se montre si complaisant avec les pouvoirs de toute sorte.» A force de raisonnements si biaisés, le cerveau de ces gens doit finir par se tordre, s’est-on dit à la rédaction. Une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion