Genève

Les sanctions pleuvent contre les chômeurs

En 2019, l’Office cantonal de l’emploi a infligé 17’000 sanctions. Contre 7000 sept ans plus tôt.
Les sanctions pleuvent contre les chômeurs
Dans un document que "Le Courrier" a pu consulter, il apparait que les 15'000 demandeurs d’emploi genevois ont perdu 102'000 jours d’indemnités en 2019. KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Social

Depuis des années, l’Association genevoise de défense des chômeurs (ADC) dénonce une politique de sanctions massives envers les demandeurs d’emploi. La réponse du Conseil d’Etat à une question écrite du député socialiste Grégoire Carasso confirme ses observations. Ainsi, entre 2012 et 2019, le nombre de sanctions infligées par l’Office cantonal de l’emploi (OCE) est passé de 7000 à 17’000. Les motifs sont divers. Il apparaît que certains sont utilisés de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion