Vaud

«A l’école, être soi ne va pas de soi»

Définir et ancrer une politique de lutte contre l’homophobie et la transphobie pour les écoles vaudoises est l’objectif fixé à Caroline Dayer.
«A l’école, être soi ne va pas de soi»
Caroline Dayer est chargée de renforcer la cohérence de la prise en charge des questions d’homophobie et de transphobie au sein des écoles vaudoises. JEAN-BERNARD SIEBER - ARC
Education

Docteure, chercheuse, formatrice et spécialiste reconnue des questions de genre, Caroline Dayer vient d’être engagée par le canton de Vaud en qualité d’experte. Son but? Agir contre l’homophobie et la transphobie dans les lieux de formation. Entretien. En quoi consiste votre nouveau rôle? Caroline Dayer: L’objectif du poste a pour ambition de définir les axes d’une future politique publique et d’élaborer un plan d’action pour créer un dispositif cantonal de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion