Histoire

Les stratèges du swiss made horloger

L’horlogerie suisse, soumise à dure concurrence depuis 150 ans, doit sa survie à des leaders influents.
Les stratèges du swiss made horloger
Leaders de l’industrie horlogère suisse à travers le temps, Ernest Francillon, Sydney de Coulon (ici en photo), Nicolas Hayek et Jean-Claude Biver ont marqué l’histoire d’une branche sans cesse obligée d’évoluer pour survivre. Keystone/DR
Économie

L’industrie horlogère suisse n’a rien d’un mouvement ronronnant au rythme rassurant du tic-tac. Depuis 150 ans, elle s’emballe ou retarde, se règle et se dérègle, manque de s’arrêter pour repartir de plus belle. Prise dans l’engrenage de la concurrence internationale, du protectionnisme étatique, des progrès technologiques, des revendications syndicales et des modes, elle doit sans cesse s’adapter et se transformer. Auteur de nombreux ouvrages sur le monde horloger, dont une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion