Suisse

Arrière-goût amer pour les loyers

Après un feuilleton procédural, et le coup de grâce porté mercredi par le Conseil des Etats, le projet d’aide aux entreprises pour les loyers commerciaux a inexorablement coulé.
Arrière-goût amer pour les loyers
Après le rejet du Conseil des Etats mercredi, la question posée par des restaurateurs genevois le mois dernier ne trouve aucune réponse. KEYSTONE/ARCHIVES
Analyse

Coiffeurs, physiothérapeutes, restaurateurs, petits commerçants: leur printemps a cruellement manqué de soleil. Pendant des semaines, ils se sont retrouvés à l’inactivité forcée, imposée par le Conseil fédéral pour contenir l’épidémie de Covid-19. Privées de revenus, ces entreprises ont dû malgré tout continuer à payer leurs frais fixes. Au parlement, certains ont tenté de leur venir en aide pour les loyers commerciaux: le bailleur aurait renoncé à 60% du montant, l’entrepreneur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion