Neuchâtel

Eclairer les violences policières

Le canton de Neuchâtel établira un rapport pour recenser les éventuelles violences ou discriminations faites par les forces de l’ordre du canton et y remédier.
Eclairer les violences policières
Le postulat vise également à améliorer la formation des policiers et à instaurer une réflexion au sujet des conditions de travail et d’encadrement des agents. KEYSTONE
Police

Comment la police garantit-elle le respect des droits humains dans le cadre de ses interventions? De quelle manière prévient-elle d’éventuelles brutalités ou discriminations? Le Grand Conseil neuchâtelois souhaite faire la lumière sur la situation dans le canton. Le parlement (majoritairement à gauche) a accepté mercredi un postulat déposé par les groupes socialiste et POP-Verts-Solidarités par 80 oui, 18 non et 10 abstentions. Le texte demande au Conseil d’Etat de produire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion