Suisse

«Le public doit inspirer le privé»

La Confédération s’est dotée d’une Stratégie contre la corruption plus exigeante que le minimum légal.
«Le public doit inspirer le privé»
La lutte contre la corruption est une bataille sans fin que des ONG comme Transparency International mènent depuis longtemps, comme ici lors du lancement d'une campagne en 2014. KEYSTONE/ARCHIVES
Criminalité économique

Un modèle pour les entreprises. C’est l’ambition affichée par la Stratégie du Conseil fédéral contre la corruption 2021 – 2024 validée par le gouvernement la semaine passée. Elle pose, en dix objectifs, la mise en œuvre des divers engagements internationaux pris par la Suisse en la matière. Entretien avec le président du groupe de travail interdépartemental qui a pondu ce document de 15 pages, l’ambassadeur Stefan Estermann. La loi punit

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion