International

Kosovo: l’heure de la justice?

Inculpé pour crimes de guerres, l’ex-président kosovar sera bientôt jugé avec trois autres gradés de l’UÇK pour des centaines de meurtres. La Cour spéciale peut-elle réussir là où le TPIY a échoué?
Kosovo: l’heure de la justice ?
Hashim Thaçi et ses trois coaccusés ont été transférés en même temps à La Haye le 6 novembre. KEYSTONE
Ex-Yougoslavie

«L’acte d’accusation est totalement dénué de fondement, et je plaide non coupable.» C’est un Hashim Thaçi combatif qui s’est présenté le 9 novembre pour sa première audience devant les Chambres spécialisées du Kosovo (KSC). L’instruction sera menée par Alan Tieger, le procureur qui était en charge de l’affaire Radovan Karadzic, condamné à la perpétuité par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY). Lors de cette première audience, l’accusation a indiqué

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion