Suisse

Hôpitaux romands presque saturés

La mise à disposition de nombreux lits supplémentaires ne suffit pas pour absorber l’afflux massif de nouveaux patients. Le taux d’absentéisme du personnel soignant, touché par la pandémie, pèse aussi dans l’équation.
Hôpitaux romands presque saturés
L'hôpital de Pourtalès à Neuchâtel a mis en place aux urgences un box de tri pour séparer les malades Covid et non-Covid. KEYSTONE
Coronavirus

Les hôpitaux romands continuent de résister comme ils peuvent face à la seconde vague du coronavirus. Ils reconnaissent toutefois être débordés. «Nos hôpitaux sont au bord de la saturation. C’est incroyable que cela arrive en Suisse, mais c’est bien ce que nous sommes en train de vivre», raconte Julien Ombelli, directeur médical à l’hôpital d’Yverdon, interrogé par Keystone-ATS. Face à l’afflux massif de nouveaux patients, «l’ouverture de nombreux lits supplémentaires ne

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion