Livres

Une quête de lumière

Peintre, écrivain, rescapé du Goulag, le Polonais Joseph Czapski a été le témoin d’un siècle chahuté. Alors que ses œuvres sont exposées à la Fondation Michalski, deux livres éclairent son parcours.
Une quête de lumière
Joseph Czapski (1896-1993) devant l’une de ses œuvres à la Galerie Plexus, à Chexbres, en 1985. Grâce à ses amis galeristes et éditeurs, la Suisse a été un refuge pour lui à la fin de sa vie. EDOUARD CURCHOD
Exposition

Joseph Czapski est à l’honneur à plus d’un titre en ce sombre automne. Peintre et écrivain issu de la haute aristocratie polonaise, officier prisonnier des camps soviétiques et survivant des massacres de Katyn en avril 1940, il a été le témoin infatigable et lucide de l’histoire du XXe siècle, qu’il a traversé presque de bout en bout. Décédé en exil dans sa modeste chambre-atelier près de Paris en 1993, à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion